TerraLife - Technique culturale

Préparation du lit de semences

Pour tous les mélanges (petites ou grosses semences), la profondeur de semis est de maximum 2–3 cm. Il est important de veiller à la qualité du lit de semences (terre fine et bien rappuyée) afin d’assurer une bonne levée. Pour économiser l’eau et concurrencer les résidus des récoltes précédentes, le semis doit se faire dès le passage de la moissonneusebatteuse. En revanche si un semis rapide n’est pas possible, il est conseillé de détruire les repousses avant d’intervenir.

Fertilisation*

Avec le mélange TerraLife doté d’une forte proportion de légumineuses (par exemple AlphaMaxx), il est recommandé un léger apport d’azote sous forme de lisier, digestat ou minéral à hauteur de 20 – 30 unités d’azote. En semis direct ou simplifié, on peut apporter de 30 à 50 unités. Le reste d’a zote nécessaire sera capté par les légumineuses du couvert. Le mélange AquaPro (sans légumineuses), s’il n’est pas implanté en zone protégée, peut recevoir jusqu’à 50 – 70 unités d’azote et 60 – 80 unités si les pailles ne sont pas récoltées. Le mélange Maïs Pro DT peut être fertilisé comme l’A lphaMaxx et Beta Sola comme le mélange AquaPro.


*Bien respecter la législation en vigueur concernant les périodes d’apports azotés.

 

Informations complémentaires

• En cas de semis précoce en plus d’un stress hydrique, certaines espèces (radis oléifère, phacélie) peuvent se réensemencer naturellement. Il faut alors prévenir l’égrainage mécaniquement ou chimiquement. DSV, à travers sa sélection, fait l’effort d’utiliser des variétés adaptées.
• Un broyage est recommandé en fin de végétation pour tous les mélanges supportant l’hiver ; ainsi, au printemps on est assuré d’avoir un sol homogène et propre pour la culture suivante.
• Le couvert ne doit pas être travaillé en pleine végétation car on perd l’intérêt de celui-ci.


X
This website uses cookies. We use cookies to give you the best experience on our website. By continuing to use the site you agree to our use of cookies.