SENSATION


SENSATION, cotation à l’inscription 2019:  103.28%

  • Très précoce à épiaison
  • Précoce à maturité
  • Tolérant JNO
  • Résistante Y2
  • Bonne rusticité                   

La tolérance JNO de SENSATION, une solution efficace et écologique

La génétique DSV répond à vos attentes : SENSATION est tolérante à la JNO. Les pucerons transmettent ce virus à l’automne. Cette tolérance à la JNO de SENSATION permet la suppression du traitement anti-puceron en végétation. Le traitement en végétation révèle souvent une efficacité modérée puisq’un 2ème traitement s’avère régulièrement necessaire en cas de pression importante faisant ainsi passer le nombre Indice de Fréquence de Traitements (IFT) de 1 à 2. Avec SENSATION, l’économie d’un traitement est réalisée. Le nombre d’IFT diminue.

Caractéristiques agronomiques

 

Potentiel de rendement

 

Qualité

 

Optez pour SENSATION, une solution économique et écologique      

Comment lutter contre la JNO?           

Le traitement de semences à base d’imidaclopride était le moyen de lutte employé jusqu’à son interdiction en 2018. D’autres solutions existent : 

  • La tolérance variétale

Le choix d’une variété tolérante à la JNO est maintenant possible. La recherche DSV a concentré ses efforts sur la création de variétés intégrant le gène de tolérance à la JNO.

Cette tolérance à la JNO couvre les phases de sensibilité de la plante allant de la levée à fin tallage. La surveillance des pucerons est préconisée pendant cette phase mais la tolérance variétale protège des principales infestations.

La tolérance à la JNO limite les traitements phytosanitaires.

La tolérance variétale est un moyen de lutte efficace, économique et respectueux de l’environnement. Les pucerons présents sur la parcelle peuvent piquer la plante et transmettre le virus mais la plante mettra en place ses défenses contre le virus.

La variété DSV tolérante à la JNO est SENSATION

  • La lutte phytosanitaire

Les traitements insecticides qui agissent contre les pucerons sont réalisés en végétation. Ils agissent par contact et ne protègent pas les nouvelles feuilles formées. La persistance d’action de la plupart des insecticides du marché est de l’ordre de 3 semaines maximum. Il sera donc nécessaire de renouveler le traitement en cas d’une présence prolongée de pucerons.

L’observation régulière de la parcelle, avec un dénombrement des pucerons, doit se réaliser dès la levée de la culture. L’insecte est plus facilement visible par beau temps et se trouve sur les feuilles vers midi.

  • Les mesures agronomiques

La destruction des repousses de céréales et le décalage de la date de semis permettent de limiter la présence de pucerons. Si le semis est retardé, la phase de sensibilité de la culture coïncide moins avec le pic d’activité du puceron.

Nous respectons votre vie privée!

Nous aimerions utiliser des cookies et des techniques d'analyse anonymes (Matomo web analysis) sur ce site afin de rendre ce site aussi convivial que possible.

De plus, nous souhaitons évaluer les visites sur notre site web (web tracking) afin d'adapter notre site web de manière optimale à vos besoins. Vous pouvez à tout moment révoquer ou donner votre accord pour le traitement de vos données en cliquant sur le lien - politique de confidentialité - au bas de ce site web. Vous y trouverez également des informations supplémentaires sur vos droits (de révocation) en ce qui concerne les directives GDPR et ePrivacy.

Accepter l'analyse anonyme du site web Continuer seulement avec les cookies nécessaires